Albert Aurier (1865-1892), écrivain, poète et critique d'art ami d'Emile Bernard. Il fut l'auteur du premier et célèbre article dithyrambique sur l'oeuvre de Vincent Van Gogh paru en janvier 1890 dans le Mercure de France. Par la suite, il écrivit une étude très élogieuse sur l'art de Gauguin. Ce poète visionnaire et si lucide mourut hélas prématurément à 27 ans de typhoïde.  

Vincent Van Gogh, Le Ravin, 1889, Boston, Museum of Fine Arts. Ce tableau vu au Salon des Indépendants en mars 1890, a enthousiasmé Gauguin qui écrivit à Van Gogh en lui proposant de l'acquérir contre n'importe laquelle de ses propres toiles.